Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de jr posho

l'actualité sur le PEOPLE et les informations sur les opportunités en R.D.Congo

FALLY IPUPA DANS LE BLOG DE JR POSHO (EL MALABIOLOSHO, EL MATADORE, EL FENOMENO, EL FANTASTICO, EL PROTAGONISTO, 3X HUSTLER))

Publié le 12 Août 2014 par jr posho

Fally Ipupa Nsimba, né à Kinshasa le 14 décembre 1977, est un chanteur, artiste-musicien, guitariste, auteur-compositeur et danseur du Congo-Kinshasa. Il a fait partie du groupe Quartier Latin International de Koffi Olomidé

Né le 14 décembre 1977 à Kinshasa en République démocratique du Congo dans une famille nombreuse, Fally Ipupa est bercé par la musique depuis son plus jeune âge. Ayant reçu une éducation catholique, il commença par chanter à la chorale de l'Église. À l'adolescence, le jeune homme congolais débute sa carrière musicale dans divers petits groupes à Kinshasa, au milieu des années 1990. Fally attire l'attention grâce à sa voix mielleuse et finit par intégrer les petits groupes de son quartier, notamment le « New City » ou encore « Nouvelle Alliance ».
Mais ce n'est que vers la fin des années 1990 que le jeune artiste intégrera un groupe de renommée nationale, « Talents Latents », avec qui il enregistrera un premier album.
Fally s'improvise alors chanteur, guitariste et danseur.

À la fin des années 1990, une rencontre clé scelle le début d'une ascension musicale, celle avec le Quartier Latin International de Koffi Olomidé. Fally y trouve sa place et devient chef d'orchestre de celui-ci. Il intervient successivement sur Attentat, Force de Frappe, Effrakata, Affaire d'État, Monde Arabe et Danger de mort. Il pose sa première véritable chanson, Éternellement, sur l’album Force De Frappe. Il est également connu pour les duos qu'il a réalisé avec Koffi Olomidé dans Effrakata notamment avec Effervescent en 2001. Le public congolais qui affectionne les sobriquets et les superlatifs ne tardera pas à le surnommer ‘Di Caprio’ pour sa beauté, ‘Anelka, le transfert le plus cher’ pour sa valeur, ou encore ‘La Merveille’ pour son talent. Il entame son projet en jonglant entre les travaux de son album intitulé Droit chemin et Danger de mort celui de son orchestre le Quartier Latin.

En 2006, il présente son premier album solo intitulé "Droit Chemin" produit par David Monsoh de Obouo Music (connu pour avoir travaillé avec des noms de la chanson africaine dont Koffi Olomidé, Papa Wemba, DJ Arafat et avoir lancé Douk Saga et la JetSet). Il collabore avec Maïka Munan, Krys (musicien), Mokobé du 113 et Ben-J des Nèg' Marrons, avec notamment des chansons comme Liputa, Orgasy et Sopeka qui sortent en République démocratique du Congo et en Afrique.
Son succès se manifeste lorsque celui-ci obtient un disque d'or pour plus de 100 000 exemplaires vendus.

Les prix et les nominations également pleuvent car il remporte le Césaire de la musique de l'artiste masculin de l'année à Paris, deux Black Music Awards pour l'artiste masculin de l'année, meilleur clip au Bénin, Artiste masculin de l'année en Côte d'Ivoire. Il a été nommé dans la catégorie "Best Soukous Entertainer" aux IRAMWA awards aux États-Unis ainsi que meilleur artiste d'Afrique centrale aux Kora Awards. La carrière de l'artiste est lancée, il enchaîne les concerts, les tournées et les conférences. Le 7 avril 2007 l'artiste s'est produit à l'Olympia.

Fort de son succès, Fally n'envisage plus de réintégrer le Quartier latin mais ne le dit pas clairement, dans ses nombreuses interview, il admet toujours faire partie du Quartier Latin (il dit être "mise en disponibilité") ce qui suscite la colère de Koffi Olomidé qui lui demande de ne plus utiliser le nom de son orchestre pour faire sa promotion.

Arsenal de Belles Mélodies "A2BM"

Trois ans après la sortie de Droit Chemin, Fally sort un deuxième album de 16 titres appelé "Arsenal de Belles Mélodies" c'est-à-dire "A2BM". Dans cet album on peut noter, la participation d'Olivia Longott, chanteuse américaine (ex-membre du G-Unit de 50 Cent), dans le morceau "Chaise électrique" ainsi que Krys dans "Sexy Dance" pour la deuxième fois consécutive après "Droit Chemin Remix".
Il remporte son deuxième disque d'or grâce à cet album avec plus 100 000 exemplaires vendus, dont 40 000 en une semaine, un record pour un artiste congolais.[réf. nécessaire].
Le 16 mai 2009, lors de la Nuit Créole organisée par le groupe Kassav', Fally exécute une belle performance sur un son propre au groupe Kassav' et enflamme le Stade de France rempli de 90 000 personnes.
Il supporte également le groupe "LamusiK". Ils travaillent sur un projet s'appelant "Jeune Étoile".
L'artiste livre un récital au Zénith de Paris le 2 janvier 2010, réunissant plus de 6 000 personnes.

Il y gagne de nombreux trophées comme 3 Ndule awards 2010 ("Meilleur album", "Meilleur Clip" et "Meilleur Chanson"), "Micro d'or", "Meilleur Artiste d’Afrique Central" aux SoundCity Music Video Awards (SMVA 2010), Double Mama aux Mtv Africa Music Awards 2010, Meilleur Artiste Francophone et Meilleur Clip Vidéo : « Sexy Dance », Nommé aux MTV Europe Music Awards 2011, Nommé aux BET Awards 2011, 4 trophées aux Moamas Awards, deux Okapi Awards 2011, Nommé aux Nostalgies Music Awards 2012

Le samedi 11 juin 2011, il participe à la Nuit Africaine au Stade de France avec d'autres stars africaines.

FALLY IPUPA DANS LE BLOG DE JR POSHO (EL MALABIOLOSHO, EL MATADORE, EL FENOMENO, EL FANTASTICO, EL PROTAGONISTO, 3X HUSTLER))
Commenter cet article