Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de jr posho

l'actualité sur le PEOPLE et les informations sur les opportunités en R.D.Congo

koffi olomide 13eme apotre, son dernier album ...MOPAO... le quadra CORAMAN ...KOFF LE PROF

Publié le 8 Août 2014 par jr posho

Koffi Olomidé (de son vrai nom Antoine Christophe Agbepa Mumba1) est un auteur-compositeur-interprète congolais, né le 13 Août 1956 à Kisangani.

Il chante en français et en lingala.

Koffi Olomidé est né le 13 Août 19562 à Kisangani (à l’époque, la ville s'appelait Stanleyville et le pays s'appelait le Congo belge).

Selon la coutume du pays de son père, la Sierra Leone, la légende veut qu'au sortir du ventre de sa mère l'enfant ait eu la main collée à la joue, symbole de tristesse.[réf. nécessaire] De fait, il semble émaner des circonstances de la naissance de l'artiste une sorte de malheur diffus. Le sentiment d'abandon provoqué par le fait de mettre son enfant au monde loin de chez elle est accentué pour la mère par l'absence de son mari.[interprétation personnelle] Le chanteur apprendra qu'à l'époque, son père aurait envisagé de quitter sa femme pour une autre. Le premier jour, ne parvenant pas à allaiter son nouveau-né, la mère doit s'en remettre à une voisine. L'enfant paraît si chétif que l'on n'a peu d'espoir de le voir vivre bien longtemps. Antoine Makila Mabe (« Antoine mauvais sang ») est son surnom d'alors.

Enfant, il voulait devenir footballeur. Mais c'est vers 1978, durant ses vacances à Kinshasa (il revenait de la France, où il était allé étudier), qu'il enregistra ses premières chansons. L'année 1983 marquera le début d'une aventure musicale qui commence avec la sortie de l'album Ngounda. Trois ans après, il crée un groupe, le Quartier Latin International, dont il est le chef.

Il connaît le succès, notamment par le nombre d'exemplaires vendus, avec son album Noblesse oblige sorti en septembre 1993 pour lequel il recevra son premier disque d'or pour 100 000 exemplaires vendus ce qui lui vaudra pour la seconde fois consécutive d'être consacré « Meilleur chanteur » aux Africa Music Awards. L'Olympia le 29 août 1998 le Zénith 7 novembre 1998, Bercy le 19 février 2000 faisant de lui premier artiste africain à avoir rempli la plus grande salle de France (plus de 15 000 personnes) en one man show.[réf. nécessaire]

Son travail lui a valu, outre sept disques d'or (1993,1995,1997, 2 en 1999, 2002, 2008, quatre trophées aux Kora Awards en 2002 en une soirée, le titre de Meilleur artiste de la décennie en 2005 et un total de 10 Koras (1x1998, 2x1999, 2x2000, 4x2002, 1x2005)

Il est l'un des douze artistes musiciens africains, le seul congolais, à avoir été cité dans les 1001 albums qu'il faut avoir écoutés dans sa vie[réf. nécessaire]. Son dernier album sans nom (Bord ezanga kombo en lingala), sorti en août 2008, est disque d'or en France, moins de trois mois après son lancement mais celui-ci est interdit 7 mois après sa sortie, de vente et de diffusion par la commission nationale de censure de la RDC puis autoriseé un mois plus tard.

Koffi Olomide détient le record de récompenses de Kora avec un rafle de 4 trophées remportés pour la même édition.

Son groupe a connu beaucoup de mouvement de départ des musiciens, dont certains ont réintégré le groupe comme Modogo, Suzuki, Mboshi, Bourro Mpela le chef d'orchestre adjoint et choréographe du Quartier Latin, Babia, Blanchard. Le dernier départ est celui de Fally Ipupa "chef d'orchestre du Quartier Latin", après son album Droit chemin.

Antoine, fils de Charles Agbepa Mumba et de maman Amy a huit enfants reconnus. Il se marie avec sa première femme, Marianne Makosso, avec qui il aura 2 enfants : Aristote son fils aîné et Minou sa première fille. Il se remarie à nouveau avec une femme nommé Aliane le 20 mai 1993, avec qui il a 4 enfants : Diégo, Didi Stone Nike, Del Pirlo Mourinho et St James Rolls. Ses deux autres enfants, (Elvis son deuxième fils et Rocky) sont issus d'union libre. Aujourd'hui, il vit entre Paris et Kinshasa.

koffi olomide 13eme apotre, son dernier album ...MOPAO... le quadra CORAMAN ...KOFF LE PROF
Commenter cet article