Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de jr posho

l'actualité sur le PEOPLE et les informations sur les opportunités en R.D.Congo

M23 RDC : Les rebelles contrôlent Goma

Publié le 23 Novembre 2012 par jr posho

goma
goma

 

Francais

 

Les rebelles avancent d'heure en heure. Une colonne de rebelles du M23 (Mouvement du 23-mars) entrée, mardi, dans la ville de Goma, la capitale régionale du Nord-Kivu, a pris le contrôle des deux postes-frontières avec la ville rwandaise voisine de Gisenyi. Le général Sultani Makenga, chef d'Etat major de l'armée révolutionnaire congolaise (ARC), nom donné aux forces rebelles du M23, est arrivé mardi dans la ville. Il  a circulé dans Goma, accompagné d'une escorte, faisant le tour des différents ronds points.

Quelques heures auparavant, l'aéroport de Goma est tombé sous le contrôle des rebelles. Cette maîtrise intervient alors que les combats entre l'armée de la République démocratique du Congo et les rebelles du M23 se sont intensifiés lundi près de Goma, provoquant des scènes de panique et des fuites massives de civils vers le sud ou le Rwanda voisin depuis vendredi.

Dans la journée de lundi, les rebelles ont tiré plusieurs obus de mortier vers l'aéroport et ont ouvert le feu dans un village situé à 3 kilomètres de la ville. "Nous allons nous battre jusqu'à la fin et prendre Goma ce soir", a déclaré lundi le porte-parole du M23, Vianney Kazarama. Son mouvement regroupe les ex-combattants rebelles du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), qui avaient été intégrés à l'armée régulière après la trêve de 2009. Depuis avril, ils se sont mutinés, en réclamant la fin du "brassage" qui les disperse dans d'autres régions de RDC et l'ouverture de négociations politiques.

Le ton monte avec le Rwanda

Le gouvernement de Kinshasa "ne négociera pas", a affirmé son porte-parole, Lambert Mende, qui qualifie le M23 de "forces fictives mises en place par le Rwanda", l'Etat voisin avec qui les relations restent très tendues. Le Rwanda, qui réfute tout soutien aux rebelles, a accusé lundi après-midi l'armée de RDC d'avoir "délibérément" bombardé son territoire en visant les rebelles. "Aucun ordre de tir n'a été donné", a rétorqué le porte-parole de l'armée congolaise.

 

English

 

Rebels advance the hour. A column of rebels M23 (Movement of 23 March) entry Tuesday in the city of Goma, the regional capital of North Kivu, took control of two border crossings with neighboring Rwandan town of Gisenyi. General Sultani Makenga, chief of staff of the Congolese Revolutionary Army (ARC), the name given to the rebel forces of the M23, arrived Tuesday in the city. It was circulated in Goma, accompanied by an escort, making the rounds of various roundabouts.

A few hours earlier, the Goma airport fell under rebel control. This control comes as fighting between the army of the Democratic Republic of Congo and the rebel M23 intensified Monday near Goma, causing scenes of panic and massive leaks of civilians south or neighboring Rwanda since Friday .

During the day Monday, the rebels fired several mortar shells to the airport and opened fire in a village 3 kilometers from the city. "We will fight until the end and take Goma tonight," said Monday the spokesman of the M23, Vianney Kazarama. Movement includes ex-combatants rebel National Congress for the Defence of the People (CNDP), which were integrated into the regular army after the truce of 2009. Since April, they mutinied, demanding the end of the "patch" that spreads to other parts of the DRC and the opening of political negotiations.

The tone rises with Rwanda

The Kinshasa government "will not negotiate," said his spokesman, Lambert Mende, who describes the M23 as "fictitious forces established by Rwanda," the neighboring state with whom relations remain strained. Rwanda, which denies any support for the rebels, accused Monday afternoon the DRC army of having "deliberately" bombed its territory to the rebels. "No order to fire was given," replied the spokesman for the Congolese army.

 

par jr posho

Commenter cet article